Antigny

Merci à Mr René Martin qui nous a aimablement confié ces documents.

 

Antigny est un charmant petit village situé à moins de 5 km en amont sur la Gartempe et une visite s'impose pour y découvrir entre autre sa charmante petite église romane et ses fresques, sa lanterne des Morts et son musée gallo romain.

Le passé de cette commune d'Antigny peut être vu à partir de différents types de témoins. Il se lit naturellement sur tous les édifices conservés à ce jour.
Ce sont :

Il se lit également dans les fouilles archéologiques menées depuis un certain temps au Gué de Sciaux et plus récemment aux Taillis des Coteaux,situés au pied du château de Lépine. On le retrouve enfin dans divers documents écrit, officiels ou privés sur la vie de la région.

 

L'église romane du XIII ème siècle et ses fresques

l'eglise romane

 

La lanterne des morts

" Le fanal que j'ai dessiné à Antigny, département de la Vienne, est moins ancien que celui de Fenioux (Charente) et paraît de la fin du XIIIe siècle ; il se trouve au milieu d'une place située en avant de l'église paroissiale, et qui avait évidemment fait partie de l’ancien cimetière car elle est en quelque sorte pavée de cercueils qui se montrent presque partout à rase terre, la plupart dépourvus de leur couvercle. Rien de plus intéressant que ce champ de sépulture dont les cercueils sont orientés et disposés en ligne, comme dans ceux que nous avons déjà cités. Une route, fort ancienne, passe assez près de l'église et du cimetière d'Antigny." Extrait du Cours d’Antiquités Monumentales, p 325 de Mr de Caumont -1831

 

 
lanterne des morts lanterne des morts interieur lanterne des morts

Sur la photo de droite prise à l'interieur de la colonne on peut voir clairement des marches creusées dans la pierre et permettant à un homme de petite taille de grimper jusqu'au fanal pour y éclairer la lanterne à la nuit venue.

 

 

Nous ne pouvons que recommander la lecture de cet excellent document que m'a remis Monsieur René Martin d'Antigny et qui nous éclaire sur cette lanterne anciennement édifiée devant l'église parmi les sarcophages de l'ancien cimetière et déplacée au XIXème siècle sur la place à son emplacement actuel:

à lire: "de la lanterne des Morts " de Monsieur René A. Martin, propos sur les lanternes de Morts d'Antigny et d'ailleurs.

à visiter: Le Musée archéologique d'Antigny