De l'Art

on le sait, Saint Savin se voit un avenir dévolu au tourisme et cela avec raison grace à son patrimoine architectural. Mais Saint Savin s'ouvre aussi à l'Art Contemporain dans des lieux insolites. Nous avons ainsi découvert plusieurs oeuvres d'artistes inconnus ou anonymes que nous allons vous presenter au fil de nos promenades.

Nous vous offrons donc aujourd'hui une première oeuvre exposée depuis plus d'un an à quelques dizaines de metres de notre abbaye et proposée aux regards des touristes curieux de notre bourg. Cette création de l'AC que nous pourrions qualifier de sculpture dont l'artiste plus proche d'un Claude Viallat ou Michelangelo Pistoletto que d'un Marcel Duchamp ou d'un Joseph Kosuth, est constitué de deux éléments faits de materiaux dont les qualités physiquo-chimiques et biologiques sont les energies essentielles du ressenti de l'oeuvre et sur lesquelles la précarité annonce la transformation temporelle de son futur au sein d'un environement végétal délicat. L'objet qui se voulait éphèmere est né d'une satisfaction jubilatoire d'un desir assouvi puis rejeté avec violence mais nuancé d'un ressenti non-coupable du consumerisme civilisationnel.

Certes Saint Savin n'est pas Versailles et cette oeuvre qui n'est visiblement pas issu d'une Factory telle qu'aurait pu la produire un Jeff Koons ou un Murakami n'atteindra pas les prix vertigineux de l'AC des galeries new yorkaises mais peut etre est ce un bon début.

Visiteurs, touristes, partez à la découverte et lorsque vous aurez repéré l'objet, de grace, respectez le!


 ac
coca cola - artiste anonyme, Avril 2015