Des fausses nouvelles.

 

A peine la volonté de monsieur notre président Macron de faire disparaitre les fausses nouvelles du paysage médiatique français annoncée, voici qu'un miraculeux double sondage nous avertit que près de 80% des français semblent adhérer à cette idée. Certes on ne peux donner tort à ces français "sondés" en effet, si "Le-quotidien-vespéral-de-référence" vous annonce demain que tous les impôts et toutes les taxes sont supprimées en France à dater du 31 Mars 2018, vous allez trépigner de joie et consacrer 50% de vos économies à faire célébrer des Te Deum dans votre église paroissiale, mais lorsque vous apprendrez que vous avez été floués pour des raisons électorales, il ne vous restera qu'a diriger le canon de votre carabine chargé de chevrotines contre votre crane plutôt que celui du petit chien de la voisine. Les fausses nouvelles peuvent donc être dangereuses.

Mais au fond, qui donc pourrait bien etre favorable aux "fausses nouvelles"?!!!! Etonnant que 100% des sondés ne soient pas de l'avis de notre president... et voilà que vous decouvrez l'art et la manière de poser une question pour obtenir la réponse que vous esperez. Interrogez vous sur le commanditaire du sondage et voilà que vous aurez quelques reponses à vos questions.

Et puis, qui décide de la véracité d'une nouvelle? Qui peut dire que telle information est vraie ou fausse sans preuves irréfutables? Que penser d'une information "révélée" par un ministre sur une radio quelconque le matin à 8h00 et contredite à midi par un autre ministre ? cf la récente annonce par Jaqueline Gourault le 11/01/18 du remplacement de la taxe d'habitation par un autre impot contredite par Bruno Le Maire le 12/01/18. Qui dit vrai? Mr LeMaire ou Madame Gourault ? Le bon sens dirait que la vérité est celle de madame Gourault, sachant qu'en 2020, date de la suppression de la taxe d'habitation annoncée, chacun aura oublié ces déclarations... le bon sens n'est peut etre pas celui du gouvernement.

Il semble que les plus grands propagateurs de fausses nouvelles soient bien souvent les gouvernements eux-meme: souvenez vous de monsieur Colin Powell affirmant que la Libye détenait des tonnes d'armes chimiques afin de pouvoir lancer la meute de coalisés contre Saddam Hussein, nous ne compterons pas le massacre qui en a résulté (voir Colin Powell à l'ONU). Plus récemment nous pourrions nous interesser aux déclarations de notre actuel président (ou là) . La liste n'est bien sur pas exhaustive et quand l'Etat repend ce genre de nouvelles cela s'appelle de la propagande, un mot cher à ceux qui ont connu la dernière guerre contre l'Allemagne mais ne marquons pas le point Godwin.

Le Grand Satan du jour et l'ennemi juré de notre président est bien sur la nouvelle chaine de télévision russe émettant en France: RT, initiales de Russia Today qui diffuse depuis plusieurs années des informations sur son site internet eponyme. On notera que si cette chaine est sous la direction d'une Russe (Xenia Fedorova), les journaux sont présentés par des journalistes français sous la garantie éditoriale d'un comité d'éthique français dont Madame Anne Gazeau, diplomate, Jean Luc Hees ou J-M Bourget.

On peut noter également à propos des fausses nouvelles que RT n'a, à ce jour émis AUCUNE fausse nouvelle relevée par qui que ce soit, n'en déplaise au "quotidien-vespéral-de-référence" et à ses contempteurs. A ce sujet je rapporterai une anecdote personnelle: lors d'une rencontre amicale en Grande Bretagne avec une vingtaine de collègues travaillant à la BBC Radio et Télévision dont la directrice des Programmes politiques d'alors Sue Inglish et quelques autres editors, producteurs ou journalistes, je me permis d'avouer être un lecteur assidu de RT sur internet. Après quelques secondes de silence et quelques regards embarrassés, Sue avoua que face à la fiabilité de l'info de RT, la BBC avait du mettre en place une nouvelle politique de controle avec obligation de vérification des informations par deux sources différentes ce qui n'était plus la règle d'alors.

Quand on sait que la presque unique source d'information en France reprise par toutes les chaines de radio, télévision et presse écrite est l'organisme d'Etat AFP (Agence France Presse)... Alors plutot que de mettre l'information sous surveillance de la Pensée Politique, laissons les citoyens etre des gens responsables qui feront la part des choses et exerceront leur bon sens, c'est sans çà aussi la Démocratie.

Et pour conclure n'hesitez pas à visiter le site de la fondation Polemia qui organise chaque année les prix des "Bobards d'Or" ... vous serez surpris!

PHB