Officiel!

21 Novembre 2018.

voilà qui est désormais officiel, le Logis commence une nouvelle vie. Lilian Bacquet jeune quadragénaire originaire d'Antigny avait à cœur de réanimer Saint Savin avec des projets mûris de longue date. Chef d'entreprise en région parisienne, il a d'abord racheté l’Hôtel de France voici trois ans, il va maintenant investir le Logis à petits pas. Première étape: un restaurant où la qualité sera le mot d'ordre à un prix raisonnable, pas de course à l'étoile mais où peut être l’âme de Joël Rebuchon se glissera dans une belle cuisine ouverte.

Qui dit restaurant, dit cave où les amateurs pourront y trouver des vins de qualité à déguster en dînant ou à emporter car la cave du lieu sera un autre volet de l'activité du Logis: si l'eau minérale y aura peu de place, les visiteurs auront la surprise d'y trouver d'autres breuvages rares et des bières brassées très localement. Tout cela bien sur avec modération puisqu'il faut satisfaire à la loi.

D'autres surprises? peut être mais pour plus tard, on avance en mettant un pied devant l'autre.

Et tout ça, combien ça coute allez vous dire ? Si les chiffres ne sont pas officiels, il faut savoir que l'ardoise n'aura pas l'ampleur du projet précédent ni les mêmes risques financiers car il est rare de voir un entrepreneur venir poser ses capitaux propres sur une table de casino. Certes le département et la communauté de commune y apportent leur aide mais à moindre hauteur d'autant que le projet va évoluer selon sa réussite.

Un bol d'air pour Saint Savin? oui indéniablement mais une entreprise privée ne pourra jamais seule apporter la prospérité du bourg: répétons le, pour que les touristes viennent, il faut les attirer et la banderole UNESCO n'y suffit pas. Par ailleurs lorsque les visiteurs y garent leur voiture, il faut qu'ils aient envie d'y séjourner, d'y rester, d'y trouver un accueil chaleureux et d'y dépenser quelques sous.... qui sait, si alors il n'oseront y acheter une de ces innombrables maisons à vendre.... Rêvons!