Sud-Vienne : ​plus de quarante élus sur le pont de la Gartempe contre les éoliennes

Publié le 21/06/2021 à 17:58 | Mis à jour le 21/06/2021 à 19:25

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/lathus-saint-remy/sud-vienne-plus-de-quarante-elus-sur-le-pont-de-la-gartempe-contre-les-eoliennes eolien

Merci à Hughes Maillet, Maire de Saint Savin à droite sur la photo.

 

Vienne[Les élus se sont rassemblés sur le pont de la Gartempe près du Roc d'Enfer à Lathus-Saint-Rémy et prennent la pose pour une photo par drone]Les élus se sont rassemblés sur le pont de la Gartempe près du Roc d'Enfer à Lathus-Saint-Rémy et prennent la pose pour une photo par drone

© Xavier Roche-Bayard

​Plus de 40 élus de la Vienne, ceints de leur écharpe, se sont rassemblés ce lundi 21 juin sur le pont de Lathus pour dire non aux éoliennes.

Le maire de Lathus-Saint-Rémy, Antoine Selosse, a réussi à mobiliser des maires et adjoints de nombreuses communes de la Vienne.  Pas seulement du Montmorillonnais, mais aussi de Chalais (nord Vienne), Ligugé, mais aussi le député Jean-Michel Clément, le sénateur Bruno Belin…

Tous étaient réunis sur le pont de Chez Ragon, au-dessus de la Gartempe, sur le site du Roc d’Enfer, pour dire non aux éoliennes.[La photo prise par drone et la liste des élus présents ont été transmises au commissaire-enquêteur dans le cadre de l'enquête publique sur le projet de parc éolien de Lathus-Saint-Rémy et Plaisance.]La photo prise par drone et la liste des élus présents ont été transmises au commissaire-enquêteur dans le cadre de l'enquête publique sur le projet de parc éolien de Lathus-Saint-Rémy et Plaisance.
© Photo drone Powerloop / Vincent Galard / mairie de Lathus-Saint-Rémy

En guise de symbole, ils ont agité les bras pour mimer la rotation des pales, pour une photo aérienne prise par drone. Lathus Saint-Rémy crie haut et fort que son territoire communal risque d’être encerclé par 42 éoliennes dans les années à venir. Une perspective qui va à l’encontre du développement touristique « vert » qu’elle entend mener et qui s’apparente à « un scandale » pour le maire.

42 éoliennes, donc 42 élus sollicités en soutien. Ils étaient plus sur le pont, hier, avec les dizaines de militants anti-éoliens présents.

"C’est du débordement d’éoliens"

La date de la manifestation est symbolique : elle correspond au dernier jour de l’enquête publique concernant le parc des Bruyères, quatre éoliennes réparties sur Lathus-Saint-Rémy  et Plaisance .
La consultation a déjà enregistré environ 400 contributions en ligne et une quarantaine en mairie. La photo par drone et la liste des élus présents ont été remises au commissaire-enquêteur hier.

Pour Antoine Selosse, la présence des élus montre qu’ « il y a une montée en puissance des élus mécontents à qui les éoliennes posent problème. C’est du débordement d’éoliens. Cela permet de passer un message au gouvernement ».

À Lathus, on craint « qu’un parc éolien en place en amène d’autres » dans un site « classé au même titre que Saint-Savin ».


____________________________________________

Invitation à la manifestation du 21 juin à LATHUS SAINT REMY.

La VIENNE bouge , une synergie entre les élus et la population se met en place ( vote de moratoires dans les communautés de communes, opposition aux projets locaux...)

 Bien amicalement
Patrick KAWALA

Télécharger et distribuer le tractR1

R2